Aloe Vera Forever

Livraison 24h - 72h jours ouvrés
10 Déc 2022
25 min de lecture

Aloe Vera Plante aux 1000 vertus

Qu’est-ce que l’aloe vera ?

L’aloe vera (Aloe barbadensis miller) est une plante succulente utilisée en médecine alternative. Cette plante est l’une des nombreuses espèces végétales différentes d’Aloès, l’aloe vera est populaire dans la médecine indienne (ayurveda) pour le traitement de nombreuses conditions. Pendant des siècles, la plante a acquis une immense popularité pour la beauté, la santé, les soins de la peau et ses propriétés médicinales.

Le nom aloe vera est dérivé du mot arabe « Alloeh », qui signifie une « substance amère brillante » et vera vient du mot latin « vera », qui signifie « vrai« . Pendant des années, l’aloe vera a été largement utilisé dans plusieurs cultures – Égypte, Grèce, Mexique, Inde, Chine et Japon. La plante appartient à la famille des Asphodelaceae (Liliaceae) qui prospère dans les régions sèches d’Asie, d’Europe, d’Amérique et d’Afrique.

aloe vera ressemble à un cactus

L’aloe vera n’est pas un cactus mais fait parti de la famille des liliacées

Elle ressemble à un cactus mais ce n’en est pas un ! Même si elle a des épines aux bords de ces grandes feuilles, l’aloe vera n’est pas une cactée.

Il ne faut pas se fier à la présence d’épines garnissant le bord de ces grandes feuilles persistantes. Il ne faut pas non plus se laisser tromper par sa ressemblance frappante avec l’agave. Et il ne faut pas plus se laisser induire en erreur par le fait que la plante est capable de stocker une impressionnante quantité d’eau dans ces cellules pour assurer sa survie pendant les sécheresses.

Si elle ressemble à un cactus, l’aloe vera n’est pourtant pas une cactée. Sur le plan botanique, la plante fait partie de la famille des liliacées. C’est-à-dire aussi surprenant que cela puisse paraître la même famille que la tulipe, le lis, la jacinthe, l’ail ou l’oignon par exemple.

Description de la plante d’aloe vera

Globalement, l’ensemble des aloès sont pourvues d’un système racinaire superficiel : les racines ne s’enfoncent pas profondément dans la terre à la recherche d’eau et de nutriments, mais elles affleurent à la surface du sol.

Ces racines s’étendent par ramification. Des racines par la tige de la plante. Une tige dont l’aspect n’est pas sans évoquer le stipe d’un yucca. Elle est relativement courte (une quarantaine de centimètres environ) pour une plante qui peut tout de même atteindre une taille de plus de 80 cm de haut.

Ce sont cependant les feuilles qui sont les plus intéressantes pour une utilisation de l’aloe vera au quotidien.

À la fois très grande (les plus remarquable d’entre elle dépasse 50 cm de long, 20 cm de large et 4 à 5 cm d’épaisseur), charnues et assez lourdes, elles peuvent être parsemé de petite tache blanchâtre chez les spécimens les plus jeunes. Ces tâches ont cependant tendance à disparaître sous l’action du soleil et lorsque la plante prend de l’âge.

Les jolies fleurs jaunes sont caractéristiques de l’aloe vera : les autres aloès ne portent pas des fleurs de cette couleur, mais des fleurs rouges, blanc-vert, orangées… Si les conditions climatiques et environnementales sont favorables, la période de floraison est relativement longue. Elle commence au début du printemps et continue jusqu’à la fin du mois de mai. Disposer en épi au sommet d’une hampe florale sortant du centre de la plante, ces fleurs sont tubulaires est doté chacune de six étamines.

aloe vera fleurs jaunes

Les différentes espèces d’aloès

Il existe plusieurs centaines d’espèces d’aloès que l’on découvre dans diverses régions du monde. Toutes ne présentent pas le même intérêt thérapeutique et certaines d’entre elles n’en représentent même aucun. Voici les espèces qui restent les plus intéressantes.

L’aloe Chinensis et la l’aloe arborescens

L’aloe Chinensis est depuis longtemps apprécié par les Chinois qui continuent d’ailleurs à l’utiliser dans le cadre de leur très réputée médecine traditionnelle. Quant à la l’aloe arborescens, il est plutôt privilégié dans les pays de l’est de l’Europe ( Russie) ou il est encore toujours étudié par de nombreux chercheurs et scientifiques. Les propriétés de ces deux plantes sont assez proches de celles de l’aloe vera.

aloe arborescens

Aloès polyphylla

L’Aloe polyphylla est aussi appelé l’aloès en spirale en raison de sa belle disposition des feuilles. Les feuilles courtes en forme d’œuf se rétrécissent en un point et sont disposées en cinq rangées qui s’enroulent dans la même direction. Les feuilles sont souvent violettes, ce qui les rend particulièrement frappantes. Les plantes d’aloès en spirale plus anciennes forment une rosette distinctive, bien que cela ne soit pas aussi évident chez les plantes plus jeunes. Le gel de l’aloès en spirale est toxique, ne l’appliquez donc pas sur la peau et ne le consommez pas.

aloe polyphylla

L’aloe ferox

L’aloe ferox se reconnaît d’emblée au nombre impressionnant de piquant acéré qu’il arbore. Présentant des propriétés proches de celles de l’aloe vera, cet L’aloe ferox est surtout employé par les chinois, les japonais et les africains. Il est utilisé pour améliorer le transit intestinal, pour assurer un bon fonctionnement général de l’appareil digestif, pour lutter naturellement contre l’obésité… La plante est également utilisé en cosmétologie et même en cuisine.

aloe ferox

L’aloe africana

Également connu sous le nom d’aloe capensis ou aloès du Cap, l’aloe africana est cultivé et exploité par les hollandais présent dans la région du Cap, jusque vers la fin du XIXe siècle. À son heure de gloire, c’était l’un des aloès les plus vendus dans le monde.

Aloe africana

Aloès aristata

Aloe aristata , également appelé aloès de dentelle ou aloès de pintade, est nettement sphérique. Cet aloès nain pousse complètement sans tige et forme des feuilles de 15 cm de long bordées de dents blanches proéminentes. A la fin du printemps , la dentelle d’aloès produit une fleur orange. Les plantes plus âgées forment beaucoup de pousses latérales ; progéniture, pour la propagation. Comme certaines autres espèces d’aloès, l’aloès de dentelle est toxique et n’a aucun effet bénéfique sur la santé. Parmi les variétés les plus connues, citons ‘Cosmo’ et ‘Magic’.

aloe arsitata

L’aloe vera

Parmi toutes les variétés d’aloès, l’aloe vera reste le plus connu, le plus apprécié et le plus utilisé de par le monde. Il est exploité aussi bien dans le cadre de traitements thérapeutiques « au naturel », que pour des soins de beauté ou pour améliorer le bien-être général de la personne. Dès le 17e siècle, le colonisateur anglais exploitent à grande échelle l’aloès qui pousse sur l’île antillaise de la Barbade. Il faut attendre le commerce de l’aloès du Cap tenue par les hollandais pour que l’industrie Anglo-antillaise périclite.

aloe vera la plante

Qu’y a-t-il à l’intérieur des feuilles d’aloe vera ?

L’aloe vera contient de nombreuses vitamines, minéraux et autres ingrédients actifs qui lui confèrent de nombreux avantages pour la santé. 

Chaque feuille d’aloe vera a trois couches principales. 

  1. Il y a un gel interne contenant 99% d’eau et la partie restante composée d’acides aminés, de glucomannanes, de stérols, de lipides et de vitamines.
  2. La couche intermédiaire est constituée de latex, qui est une sève jaune contenant des glycosides et des anthraquinones. 
  3. Enfin, la couche externe est composée de 15 à 20 cellules appelées croûte. Elle agit en protégeant la partie interne de la feuille et en même temps, synthétise les protéines et les glucides.

Il y a environ au moins 75 ingrédients importants identifiés dans le gel d’aloe vera.

aloe vera intérieur de la feuille

Vitamines

  • Les vitamines A, C et E sont de puissants antioxydants qui combattent et neutralisent les radicaux libres. 
  • La vitamine C est un stimulant immunitaire et est cruciale pour la croissance des dents, des os et du sang. En dehors de cela, c’est un puissant antioxydant qui peut protéger les cellules du corps contre le vieillissement prématuré. La vitamine E accélère le processus de guérison.
  • L’aloe vera contient également des vitamines B1, B2, B6 et B12 qui aident au processus de détoxification. Plus précisément, la vitamine B12 est vitale pour la synthèse des acides nucléiques .

Monosaccharide et Polysaccharides

Les monosaccharides et les polysaccharides tels que l’aldopentose, la cellulose, le galactose, l’arabinose, l’acide galacturonique, le glucose, le mannose, le xylose et l’acémananne, entre autres, ont des effets antibactériens, antiviraux, anti-inflammatoires, antimycosiques et immunostimulants.

Enzymes

L’aloe vera contient des enzymes, à savoir l’amylase, la bradykinase, l’aliiase, la phosphatase alcaline, la peroxydase, la catalase, la cellulose, la lipase et la carboxypeptidase. Ces enzymes agissent en réduisant l’inflammation lorsqu’elles sont appliquées localement sur la peau.

Les hormones

L’aloe vera contient également des hormones, telles que les gibbérellines et les auxines, qui aident à accélérer la guérison des plaies. Ceux-ci ont également des propriétés anti-inflammatoires.

Composés Végétaux Secondaires

Bien que trouvés en petites quantités, les composés végétaux secondaires peuvent aider à déterminer la couleur, l’odeur et le goût de la plante. De plus, ils peuvent être efficaces s’ils sont utilisés pharmacologiquement. Par exemple, l’aloe vera contient des huiles essentielles qui peuvent avoir des effets anti-inflammatoires et antibactériens. D’autres ingrédients anti-inflammatoires comprennent l’acide salicylique et l’acide tannique.

forever aloe vera gel et plants d'aloe vera

Comment prendre soin de ses plants d’aloe vera ?

La plante  d’aloe vera est une succulente facile et attrayante qui en fait un excellent compagnon d’intérieur. Les plantes d’aloe vera sont également utiles, car le gel de leurs feuilles peut être utilisé pour soulager la douleur causée par les égratignures et les brûlures lorsqu’elles sont appliquées par voie topique. Voici comment faire pousser et entretenir des plantes d’aloe vera chez vous !

Plantation

Avant de planter

  • Il est important de choisir le bon type de contenant. Un pot en terre cuite ou en un matériau poreux similaire est recommandé, car il permettra au sol de sécher complètement entre les arrosages et sera également assez lourd pour empêcher la plante de basculer. Un pot en plastique ou vitré peut également être utilisé, bien qu’il retienne plus d’humidité.
  • Lorsque vous choisissez un récipient, assurez-vous d’en choisir un qui a au moins un trou de drainage dans le fond. C’est la clé, car le trou permettra à l’excès d’eau de s’écouler. Les plantes d’aloe vera sont robustes, mais un manque de drainage adéquat peut provoquer la pourriture et le flétrissement, ce qui est la cause la plus fréquente de mort pour cette plante.
  • Choisissez un contenant à peu près aussi large que profond. Si votre plante d’aloès a une tige, choisissez un récipient suffisamment profond pour que vous puissiez planter toute la tige sous le sol.
  • Les plantes d’aloe vera sont des plantes succulentes, utilisez donc un terreau bien drainé, comme ceux conçus pour les cactus et les plantes succulentes. Ne pas utiliser de terre de jardinage. Un bon mélange devrait contenir de la perlite, de la pierre de lave, des morceaux d’écorce ou les trois.
  • Une couche de gravier, de billes d’argile ou de tout autre matériau de « drainage » au fond du pot n’est pas nécessaire. Cela ne prend que de l’espace que les racines pourraient autrement utiliser. Un trou de drainage est un drainage suffisant !
  • (Facultatif) Pour encourager votre aloès à produire de nouvelles racines après la plantation, saupoudrez la tige de la plante avec une poudre d’hormone d’enracinement. L’hormone d’enracinement peut être trouvée dans une jardinerie ou une quincaillerie locale, ou achetée en ligne.

Comment planter (ou rempoter) une plante d’aloe vera

Si votre plante d’aloès a grandi, est devenue trop grande ou a simplement besoin d’être améliorée, il est temps de la rempoter. Voici comment:

  1. Préparez votre marmite. Après avoir rincé rapidement le nouveau pot et l’avoir laissé sécher complètement, placez un petit morceau de tamis sur le trou de drainage ; cela empêchera le sol de tomber du fond et permettra à l’eau de s’écouler correctement. Un morceau de papier essuie-tout ou de papier journal doublé peut également fonctionner à la rigueur, bien qu’il se décompose avec le temps.
  2. Préparez votre plante. Retirez la plante d’aloe vera de son pot actuel et brossez tout excès de saleté des racines, en faisant attention de ne pas endommager les racines.
    • Si votre plante a des rejets, retirez-les maintenant. (Voir la section « Soin » de cette page pour des instructions sur le retrait et le rempotage des rejets.) 
    • Si votre plante a une tige très longue qui ne rentre pas dans le pot, il est possible de couper partiellement la tige. Notez que cela est risqué et pourrait tuer la plante . Pour tailler la tige : Coupez une partie de la tige, en en laissant le plus possible sur la plante. Ensuite, prenez la plante et placez-la dans un endroit chaud qui reçoit une lumière indirecte. Après plusieurs jours, une callosité se formera sur la plaie. À ce stade, continuez avec les instructions de rempotage ci-dessous.
  3. Plantez votre plante. Remplissez le pot au tiers environ avec un terreau bien drainé, puis placez votre plante dans le sol. Continuez à remplir de terre autour de la plante, en gardant à l’esprit que vous devez laisser au moins 2cm d’espace entre le haut de la terre et le bord du pot. Les feuilles inférieures de la plante d’aloès doivent également reposer juste au-dessus du sol. Ne pas arroser après la plantation.
  4. Ignorez votre plante (temporairement) . Après avoir placé votre aloès dans son nouveau pot, ne l’arrosez pas pendant au moins une semaine. Cela réduira le risque d’induire la pourriture et donnera à la plante le temps de produire de nouvelles racines. Jusqu’à ce que la plante semble enracinée et heureuse, conservez-la dans un endroit chaud qui reçoit une lumière vive mais indirecte.

Croissance

Comment prendre soin d’une plante d’aloe vera

  • Eclairage : Placer à la lumière directe du soleil ou à la lumière artificielle. Une fenêtre ouest ou sud est idéale. Les aloès qui sont conservés dans des conditions de faible luminosité poussent souvent avec de longues feuilles.
  • Température : L’aloe vera se porte mieux à des températures comprises entre 13 et 27 °C. Les températures de la plupart des maisons et des appartements sont idéales. De mai à septembre, vous pouvez sortir votre plante à l’extérieur sans problème, mais rentrez-la le soir si les nuits sont froides.
  • Fertilisation : Fertiliser avec parcimonie (pas plus d’une fois par mois), et seulement au printemps et en été avec une formule équilibrée pour plantes d’intérieur.
  • Rempotage : Rempotez lorsque les racines s’emmêlent et remplissent le pot, en suivant les instructions données dans « Plantation », ci-dessus. 

Arroser l’Aloe Vera

L’arrosage est la partie la plus difficile pour garder l’aloe vera en bonne santé, mais ce n’est pas si difficile ! L’aloès est une plante succulente habituée aux milieux arides, mais ses feuilles épaisses ont tout de même besoin d’une quantité suffisante d’eau.

  • Arrosez les plantes d’aloe vera en profondeur, mais pas souvent. En d’autres termes, le sol doit être humide après l’arrosage, mais doit pouvoir sécher dans une certaine mesure avant d’arroser à nouveau. Si le sol reste trop humide, les racines de la plante peuvent pourrir.
  • Pour vous assurer de ne pas trop arroser votre plante, laissez sécher le tiers supérieur du terreau entre les arrosages . Par exemple, si votre plante est conservée dans 15 cm de terreau, laissez sécher les 5 cm supérieurs avant d’arroser à nouveau. (Utilisez votre doigt pour tester la sécheresse du sol.)
  • De manière générale, prévoyez d’arroser votre aloès environ toutes les 2-3 semaines au printemps et en été et encore plus parcimonieusement en automne et en hiver . Une règle d’or pour l’arrosage en automne et en hiver est de doubler à peu près le temps entre les arrosages (par rapport à votre programme d’arrosage d’été). En d’autres termes, si vous arrosez toutes les deux semaines en été, arrosez toutes les quatre semaines en hiver.
  • Lors de l’arrosage, un excès d’eau peut couler au fond du pot. Laissez le pot reposer dans cette eau afin que le sol en absorbe le plus possible. Attendez 10 à 15 minutes, puis videz l’eau restante. 

Enlever et replanter les compensations d’Aloe Vera (rejets)

Les plantes d’aloe vera matures produisent souvent des rejets – également appelés plantules ou «bébés» – qui peuvent être retirés pour produire une plante entièrement nouvelle (un clone de la plante mère, techniquement).

  1. Trouvez où les rejets sont attachés à la plante mère et séparez-les à l’aide d’un sécateur, de ciseaux ou d’un couteau bien aiguisé. Laissez au moins un 2,5 cm de tige sur le rejets. 
  2. Laissez les rejets reposer hors du sol pendant plusieurs jours; cela permet au rejets de former une callosité, ce qui aide à le protéger de la pourriture. Gardez les rejets dans un endroit chaud avec une lumière indirecte pendant cette période.
  3. Une fois que les rejets ont formé des callosités, mettez-les dans un terreau pour succulente standard. Le sol doit être bien drainé.
  4. Mettez les rejets nouvellement mis en pot dans un endroit ensoleillé. Attendez au moins une semaine pour arroser et gardez le sol sec.

Comment faire fleurir votre aloe vera

Les plantes d’aloe vera matures produisent occasionnellement un grand épi de fleur – appelé inflorescence – à partir duquel des dizaines de fleurs tubulaires jaunes ou rouges apparaissent. Cela ajoute certainement un autre niveau d’intérêt à l’aloès déjà très joli !

Malheureusement, une floraison est rarement réalisable avec des aloès qui sont conservés comme plantes d’intérieur, car la plante nécessite des conditions presque idéales pour produire des fleurs : beaucoup de lumière, suffisamment d’eau et la bonne plage de température. En raison de ces exigences (principalement l’éclairage), les fleurs d’aloès ne sont généralement visibles que sur les plantes cultivées à l’extérieur toute l’année dans les climats chauds.  

Pour donner à votre aloès la meilleure chance de floraison :

  • Fournissez-lui le plus de lumière possible , surtout au printemps et en été. Les aloès peuvent être conservés à l’extérieur en plein soleil pendant l’été, lorsque les températures sont supérieures à 21 ° C. Si les températures nocturnes menacent de descendre en dessous de 16 °C, apportez l’aloès à l’intérieur.
    • Remarque : ne déplacez pas votre aloès de l’intérieur vers le plein soleil tout de suite ; il a besoin de temps pour s’adapter à la lumière intense ou il peut prendre un coup de soleil. Laissez-le reposer à l’ombre partielle pendant environ une semaine avant de le déplacer vers un endroit plus lumineux.
  • Assurez-vous que la plante reçoit la bonne quantité d’eau – assez pour l’empêcher de se dessécher complètement, mais pas assez pour la noyer ! Si la plante est gardée à l’extérieur, assurez-vous qu’elle ne soit pas constamment trempée par les pluies d’été.
  • Donnez à votre aloès une période de dormance appropriée en automne et en hiver . Les aloès ont tendance à fleurir à la fin de l’hiver ou au début du printemps, donc leur donner une période de repos consistant en des arrosages moins fréquents et des températures plus fraîches peut les encourager à fleurir.
  • Ne soyez pas surpris s’il ne fleurit toujours pas . Malgré tous nos efforts, les conditions intérieures ne sont tout simplement pas idéales pour la plupart des aloès, alors ne soyez pas surpris si le vôtre refuse tout simplement de fleurir !

Plus d’informations : Pour des conseils supplémentaires sur comment faire pousser vos propres plants d’aloe vera consultez notre guide du débutant vous y trouverez quelques informations complémentaires à ce qui est détaillé ici.

champs d'aloe vera en fleur

Récolte

Pour profiter des propriétés apaisantes de la plante d’aloe vera, retirez une feuille mature de la plante et coupez-la dans le sens de la longueur. Pressez le gel hors de la feuille et appliquez-le sur votre brûlure, ou posez simplement la feuille ouverte côté gel vers le bas sur la zone touchée. 

AVERTISSEMENT :  Le gel de feuilles d’aloe vera peut être utilisé par voie topique, mais ne doit PAS être consommé par des personnes ou des animaux domestiques sans avoir été correctement séparé du latex. Il peut provoquer des symptômes désagréables tels que des nausées ou une indigestion et peut même être toxique en plus grande quantité.

Comment récolter et utiliser les feuilles d’aloe vera ?

Afin de pouvoir bénéficier de tous les bienfaits extraordinaires que le gel d’aloe vera peut vous apporter tant en interne qu’en externe, il est important de l’extraire de façon approprié pour le séparer de la sève qui contient du latex toxique.

Comment extraire le gel d’aloe vera ?

Suivez ces quelques étapes scrupuleusement pour vous assurer une utilisation sans danger.

  1. à l’aide d’un bon couteau, tranchez la feuille au plus près de sa base.
  2. bien rincer et sécher la feuille
  3. laisser s’égoutter pendant 15 minutes le latex d’aloès, en plaçant le coté coupé de la feuille vers le bas dans un récipient adapté
  4. couper la pointe de la feuille
  5. égoutter le latex dans l’autre sens
  6. pressez la feuille pour égoutter encore plus de latex et l’aider à se ramollir
  7. coupez les épines au plus près des bords de la feuille
  8. trancher la feuille en deux dans l’épaisseur si c’est une petite feuille, si la feuille est plus grosse vous pouvez coupez les couches vertes au raz du gel interne.
  9. prélevez ensuite le gel interne de la feuille soit à l’aide d’une cuillère ou d’un couteau, un peu comme si vous leviez des filets de poisson. Dans le cas de grandes feuilles simplement récupérer les gros blocs de gel.
  10. lavez très soigneusement à l’eau claire pour être sûr qu’il ne reste plus de latex qui contient l’aloïne toxique
  11. stocker le gel frigo dans une boite hermétique (max 2 semaine), vous pouvez le stocker plus longtemps au congélateur (dans un bac à glaçon c’est très pratique !).
gel interne aloe vera

Comment utiliser le gel d’aloe vera ?

Le gel d’aloe vera à nombreuses applications tant en interne qu’en externe. Vous pouvez soit le manger ou le boire soit l’appliquer sur votre peau ou vos cheveux.

Boire du gel d’aloe vera

Si vous souhaitez bénéficier de ses bienfaits pour l’organisme, il recommandé d’ingérer le gel de façon quotidienne. Entre 30 et 60 ml par jour pour maintenir une bonne hydratation du corps et fournir au corps de nombreux nutriments essentiels à la santé.

Pour en savoir plus sur comment utiliser le gel d’aloe vera en interne consultez notre article : Gel d’aloe vera : quand, comment et pourquoi l’utiliser ?

Voir le produit !

2 avis clients !

  • Top Vente
  • 86% d’aloe
  • Nouveau !
Forever Aloe Mangue - Forever Aloe Manguo

Aloe vera pour la peau

Les bienfaits de l’aloe vera en utilisations topiques son infinis et pour en bénéficier vous pouvez simplement l’appliquer sur la peau après l’avoir récolté de la plante. Il existe également de nombreux produits de soins de la peau qui sont très intéressant pour une utilisation régulière.

Pour en savoir plus sur comment utiliser le gel d’aloe ver pour la peau consultez notre article : Aloe vera pour le visage et la peau : quand, comment et pourquoi l’utiliser ?

Aloe vera pour les cheveux et le cuire chevelu

L’aloe vera est également utiliser pour ses bienfaits dans le soin des cheveux, shampoing, après-shampoing, masque, etc …

Pour en savoir plus sur comment utiliser le gel d’aloe vera sur vos cheveux consultez notre article : Aloe vera pour les cheveux : quand, comment et pourquoi l’utiliser ?

Quels sont les bienfaits de l’aloe vera ?

L’aloe vera est utile à plus d’un titre. Il peut être utilisé aussi bien en interne qu’en externe.

Pour un usage interne, il peut être pris sous forme de gel ou de jus.

La première chose à faire lors de la prise d’aloe vera en interne est de toujours faire attention à sa posologie. Comme il s’agit d’une plante médicinale, comme tous les autres médicaments, il doit également être pris en une quantité et dans un laps de temps déterminés, comme suggéré par les experts.

En effet, un excès de consommation d’aloe vera feuille entière (contenant le latex) peut être dangereux pour la santé, alors soyez prudent.

En revanche la plupart des gels commerciaux, comme le Forever Aloe Vera Gel, que l’on trouve sur le marcher sont exempt de latex et sont sûr pour une consommation quotidienne.

Les avantages de la consommation quotidienne de gel d’aloe vera à boire comprennent :

  • aide à la digestion
  • soutient le système immunitaire
  • soulage le stress
  • favorise une perte de poids saine
  • effet detoxifiant
  • hydratation profonde de l’organisme
  • effet anti-fatigue

Pour en savoir plus sur les bienfaits de la consommation de gel d’aloe vera à boire consultez l’article : Jus d’aloe vera | Gel d’aloe vera à boire, différences, bienfaits et utilisation des boissons à l’aloe vera

Pour un usage externe, il peut être utilisé sous sa forme brut ou sous forme de produits cosmétiques et d’hygiène

La plante d’aloe vera est utilisé depuis des millénaire pour ses bienfaits en application topique pour la peau et les cheveux. Ses nombreux avantages pour le corps comprennent :

Pour la peau :

Pour en savoir plus sur les bienfaits de l’aloe vera pour la peau consultez notre article : Aloe vera pour le visage et la peau : quand, comment et pourquoi l’utiliser ?

Pour les cheveux :

  • aider à la croissance des cheveux
  • éloigner les pellicules
  • soulager les démangeaisons
  • agir comme revitalisant pour les cheveux
  • donner de l’éclat aux cheveux
  • nourrir le cuir chevelu et les cheveux secs

Pour en savoir plus sur les bienfaits de l’aloe vera pour les cheveux et le cuir chevelu consultez notre article : Aloe vera pour les cheveux : quand, comment et pourquoi l’utiliser ?

Quels sont les dangers et effets secondaires éventuels de l’aloe vera ?

L’aloe vera est généralement considérée comme sûr et sans danger à partir du moment où elle est séparée de sa sève.

En effet le liquide jaune qui se trouve entre l’écorce et le gel communément appelé latex d’aloès contient de l’aloïne, une substance toxique et allergisante.

Les principaux dangers que représente l’utilisation de cette plante proviennent essentiellement du latex et de l’aloïne.

En outre les personnes allergiques à l’ail et aux oignons sont souvent allergique à l’aloe vera.

La consommation de gel d’aloe vera à boire contenant du latex peut entrainer :

  • faiblesse musculaire
  • maladie intestinales (Crohn, colite ulcéreuse …)
  • variation de la glycémie
  • insuffisance rénale
  • crampe intestinale
  • diarhée
  • une réaction allergique

Pour en savoir plus sur les effets secondaires de la consommation de gel d’aloe vera à boire consultez l’article : Gel d’aloe vera : quand, comment et pourquoi l’utiliser ?

L’utilisation de gel d’aloe vera sur la peau peut entrainer :

  • une réaction allergique
  • une réaction photosensible

Pour en savoir plus sur les danger éventuelle de l’aloe vera pour la peau consultez notre article : Aloe vera pour le visage et la peau : quand, comment et pourquoi l’utiliser ?

L’utilisation de gel d’aloe vera sur les cheveux peut entrainer :

  • une réaction allergique
  • une sensations de brûlure

Pour en savoir plus sur les dangers de l’aloe vera pour les cheveux et le cuir chevelu consultez notre article : Aloe vera pour les cheveux : quand, comment et pourquoi l’utiliser ?

Le mot de la fin sur l’aloe vera

  • L’aloe vera est une plante qui ressemble à un cactus mais qui appartient à la famille des liliacées. La plante d’aloe vera est utilisées comme boissons santé, gel topique ou plante ornementale.
  • Sa culture est assez facile si l’on respecte quelques règles simples.
  • La récolte de son gel doit se faire en respectant bien les différentes étapes si l’on veut pouvoir l’utiliser sans danger.
  • Ses bienfaits pour la santé, la peau et les cheveux sont incroyables et les dangers liés à sa consommations son quasiment inexistant tant que le gel a bien été nettoyé de son latex.

Donc n’hésitez plus et ajouter de l’aloe vera à votre routine quotidienne.

Découvrir les produits Forever