Une introduction à l’aloe vera

L’Aloe Vera (ou Aloe Barbadensis Miller) est une plante – c’est aussi simple que ça! C’est un membre de la famille de l’oignon et du lys, mais qui pousse de de 60 cm à 1 m de haut avec de grandes feuilles épaisses. L’aloès s’épanouit dans les climats chauds et secs tels que les Caraïbes, l’Extrême-Orient et certaines parties de l’Amérique. Il faut environ quatre ans jusqu’à ce qu’il soit prêt pour la récolte et, comme tout jus de légumes, il doit être stabilisé avant de commencer à s’oxyder et à perdre ses qualité.

Ce n’est pas une mode, ou « la dernière innovation des soins de santé et de cosmétiques », bien que de nombreux faux produits  soient apparus récemment sur le marché.

Ce n’est pas un «remède miracle», mais après avoir lu quelques articles sur le sujet, vous serez tenté de croire que ça l’est! Vous pouvez la trouver mentionné dans la Bible (Jean 19:39, Psaumes 45: 8) et parsemé dans les livres d’histoire où il est dit avoir été utilisé par Cléopâtre, Alexandre le Grand et dans le film Gerry MacGuire .

Il peut être appliqué sur la peau par voie topique ou pris en interne comme une boisson. Si vous allez en vacances dans les Caraïbes, vous verrez de grandes feuilles vendues sur la plage pour soulager les coups de soleil et offerte comme boisson pour soulager l’indigestion, mais comment peut-il faire tant de choses à tant de gens? La réponse est dans son contenu.

Que contient l’Aloe Vera?

Le gel riche à l’intérieur d’une plante d’Aloe est composé de plus de 75 ingrédients différents, même si 95% de celui-ci est de l’eau. Ces nutriments comprennent

  • Vitamines – y compris C, E, Bêta-carotène, B12
  • Minéraux – y compris le magnésium, le manganèse, le zinc, le cuivre, le chrome, le calcium, le sodium, le potassium, le fer.
  • Acides aminés – 20 sur les 22 requis par le corps comme  blocs de construction pour les protéines et 7 sur les 8 que le corps ne peut pas fabriquer lui-même
  • Sucres – y compris les polysaccharides à longue chaîne qui aident à stimuler le système immunitaire
  • Enzymes – pour aider à décomposer et à digérer les aliments
  • Stérols végétaux – qui agissent comme de puissants agents anti-inflammatoires
  • La lignine – une substance ligneuse qui aide l’aloès à pénétrer la peau
  • Les saponines – substances savonneuses à effet antimicrobien
  • Anthraquinones – puissants analgésiques naturels
  • L’acide salycylique – anti-inflammatoire, aide à décomposer les tissus morts

L’Aloe Vera agit intelligemment. Il stimule le système immunitaire du corps et fournit de nombreux nutriments pour prévenir ou combattre l’infection, contrairement aux médicaments conventionnels, qui sont conçus uniquement pour effectuer un ensemble d’actions définies, l’Aloe peut faire beaucoup plus.

Comment l’Aloe Vera est-elle produite commercialement?

La vidéo suivante donne un bref aperçu de la façon dont l’Aloe Vera est récoltée et produite commercialement par des entreprises professionnelles

Notez ce qui suit:

  • Seules les feuilles externes sont récoltées
  • Les feuilles récoltées doivent aller immédiatement à l’usine de traitement pour réduire l’oxydation (exposition à l’air) du gel qui réduit sa puissance, tout comme une pomme, ouverte, commence à brunir.
  • Le «traitement des feuilles entières» nécessite plus de filtrage, ce qui filtre également plus de nutriment hors de la feuille et, par conséquent, notre conseil est d’éviter les produits à base d’aloès «à feuilles entières».

La popularité croissante de l’Aloe Vera

Ces dernières années, il a été redécouvert par un grand nombre de personnes qui l’ont trouvé très efficace par voie topique pour les coups de soleil, les infections cutanées, la cicatrisation des plaies, l’eczéma, le psoriasis, le pied d’athlète et ainsi de suite. Pris en interne, il est extrêmement populaire pour ceux qui souffrent d’arthrite, d’asthme, de rhume des foins, de syndrome du côlon irritable, de problèmes digestifs, de constipation et de toute une série d’autres troubles.

Mais, comme tout produit qui est efficace, il existe de nombreuses entreprises douteuses qui essaient d’en tirer profit pour créer des versions packagées bon marché et inefficaces de l’aloe vera.

Et c’est bien à cause de cela, et aussi en raison d’un manque de recherche médicale (pour une bonne raison) que cela à conduit à des rapports mitigés sur son succès et que des personnes ayant abusé de la plante ont eu des effets secondaires désagréables.

L’aloe vera sous sa forme mature et crue est le plus puissant, tout comme le jus d’orange fraîchement pressé, mais il ne pousse pas dans les climats européens et doit donc être transformé d’une manière ou d’une autre afin de pouvoir être transporté de république dominicaine jusqu’à nous.

D’une manière générale, plus il y de ‘traitement’ , moins l’Aloe Vera devient utile. Par exemple les formes de comprimé ou de pilules sont très limité dans leurs application et leur efficacité.

Tout cela crée une image confuse avec certaines personnes louant la plante tandis que d’autres soulignent comment il n’en ont tiré aucun bienfaits, il est évident qu’il y a quelques règles à respecter pour tirer le plus de bienfaits possibles de l’aloe vera!

Les différents noms d’Aloe Vera

L’Aloe Vera qui semble aider la plupart des gens est, comme mentionné précédemment, l’Aloe Barbadensis Miller et aucune des autres plantes de la même famille. Mais en fonction de l’endroit où vous vous trouvez dans le monde ou des textes que vous lisez, vous pouvez les trouver comme suit:

  • La plante des brûlures / la plante de premiers secours – autant de communautés l’utilisent sans aucun doute pour traiter les brûlures et les coups de soleil. Ceci est soit fait en pressant le gel de la feuille et en l’appliquant sur la plaie ou, si la brûlure est grande, en fendant une feuille entière et en la plaçant du côté du gel sur la zone affectée.
  • La plante de la guérison / le plante du médecin / docteur en pot / la plante de la vie / Wonder Plant – en référence à sa capacité à guérir un certain nombre d’afflictions, à la fois externe et interne chez les humains et les animaux
  • The Silent Healer (le guérisseur silencieux) – parce qu’il semble guérir les afflictions sans effets secondaires. Tant et si bien que les utilisateurs oublient souvent qu’ils ont même eu la maladie et que c’était Aloe Vera qui les a aidé.
  • La plante de la nutrition – parce qu’elle contient tant de vitamines, de minéraux et d’autres nutriments (voir ci-dessus), certains l’utilisent comme un complément alimentaire.
  • Bénédiction des dieux – il est évident que la grande variété de maladies dont elle semble s’occuper fait que certaines communautés la considèrent comme une plante qui a dû être envoyée d’en haut.
  • Unique Bible  – comme on l’appelle en Jamaïque.

Aloe Vera en médecine complémentaire

L’un des plus grands stéréotypes qui existent est que l’Aloe Vera devrait être traitée comme une médecine alternative – en d’autres termes, elle devrait être utilisée à la place des médicaments et des traitements conventionnels. Cela peut être le cas (voir ci-dessous), mais il est également extrêmement populaire dans son utilisation aux côtés des pratiques médicales modernes.

Les diabétiques, par exemple, peuvent trouver que cela aide à réduire l’insuline qu’ils doivent prendre, mais ce n’est pas toujours un remplacement complet. Certaines personnes atteintes de cancer le trouvent utile pour guérir les brûlures des rayonnements, ou limiter les effets secondaire de la chimiothérapies mais en aucun cas ce n’est un remède contre le cancer.

L’une des raisons pour lesquelles l’aloe vera peut aussi bien fonctionner avec les médicaments conventionnels est qu’il ne semble pas provoquer d’effets secondaires chez la grande majorité de la population ou qu’il permet de contrecarrer l’effet anti-nutritionel des médicaments tout en en maximisant l’efficacité.

Ce n’est pas toujours une bonne idée d’acheter de l’Aloe Vera et de jeter vos médicaments. Il est préférable d’utiliser les deux, ils produiront ensemble de meilleurs résultats.

L’aloe vera en médecine alternative

Certaines personnes utilisent sans doute l’Aloe Vera à la place des médicaments fabriqués par l’homme. À la base, beaucoup préfèrent un peu d’aloès pour soigner une coupure plutôt qu’un antiseptique commercial.

D’autres ont constaté qu’ils peuvent réduire et arrêter complètement leurs médicaments d’ordonnance au fil du temps et ceci est particulièrement vrai pour les maladies telles que l’arthrite, la maladie de Chrone, la rectocolite hémorragique, le syndrome du colon irritable et l’indigestion.

Par mesure de précaution, si vous prenez des médicaments conventionnels, vous devez informer votre médecin que vous commencez à utiliser l’Aloe Vera et voir avec lui pour réduire les médicaments synthétiques lorsque vous vous sentez à l’aise de le faire. L’arrêt brusque des médicaments peut être nocif et provoquer des effets secondaires indésirables.

0/5 (0 Reviews)

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!