L’aloe vera est un succulent, semblable à un cactus, qui appartient à la famille des plantes liliacées. La plante est soit sans tige, soit avec de très courtes tiges (tige allant jusqu’à 25 cm de long) avec une moyenne d’environ 20 feuilles disposées en rosette droite et dense. Les feuilles poussent jusqu’à 40 – 50 cm de long et 6 – 7 cm de large. Les feuilles sont plutôt épaisses, charnues, retenant l’eau; concave sur le dessus, gris-vert souvent rougeâtre et les jeunes plantes sont souvent tachetées. La face inférieure de la feuille est convexe avec une bordure rose pâle revêtue de dents épineuses de 2 mm de long espacées de 10 à 20 mm. Une feuille peut peser entre 1,5 et 2 kg. La feuille succulente de l’aloès est due à une adaptation aux conditions très sèches de son habitat. Les racines de l’aloès sont relativement courtes et reposent à plat dans la terre.

L’inflorescence est simple ou avec un racème simple ou double et pousse jusqu’à 60 – 90 cm.
Le racème est dense, cylindrique et se rétrécit vers le haut. Les racèmes atteignent jusqu’à 40 cm de longueur. Les phérophylles sont blanches, les fleurs font environ 3 cm de long et sont jaune vif (pour l’aloe vera) à rouge (autre variété d’aloès). Les fruits de la plante sont des capsules de loculicilade. L’aloès produit de nombreux bourgeons adventices que la plante utilise plus tard pour la reproduction d’une manière végétative. Les 200 espèces différentes d’aloès sont protégées par la Convention de Washington du 3 mars 1973 dans leurs habitats naturels. Sont exemptés, outre les semences, cultures cellulaires et similaires, « les feuilles individuelles ainsi que leurs parties et produits dérivés de plantes situées en dehors de leur aire de répartition naturelle ou d’aloès reproduits artificiellement de l’espèce « vera «  ».

Zone de distribution

La véritable origine de l’aloès est inconnue, mais on pense que ses véritables racines pourraient être situées dans la région du Cap en Afrique du Sud ou au Soudan et dans la péninsule arabique. Aujourd’hui, cette espèce est cultivée et se trouve aussi à l’état sauvage en Afrique du Nord, au Maroc en Egypte, au Moyen-Orient, en Asie, en Inde, dans tout le sud de la Méditerranée, à Madère, aux îles du Cap-Vert, en Asie et dans les îles Canaries. Il a été introduit en Amérique centrale et en Amérique du Sud, en particulier aux Antilles, à Porto Rico, en Jamaïque, au Mexique et dans la région pré-andine, et on peut aussi le trouver sauvage dans ces régions.

Culture et habitat naturel

L’aloès pousse à l’état sauvage dans les territoires tropicaux et subtropicaux. La plante prospère dans des conditions sableuses arides, terre sèche qui contient de l’argile et de la chaux et peut facilement être cultivée.

Les principales zones de culture sont les Antilles néerlandaises, les zones côtières du Venezuela et les régions subtropicales des États-Unis et du Mexique où elles sont cultivées dans des plantations massives. Le principal fournisseur de gel d’aloe vera est les États-Unis. En 2001, leur superficie de culture d’aloe vera au Mexique était de 525 hectares; cela représente une valeur marchande mondiale d’environ 30 millions de dollars.

L’aloe vera a besoin d’un minimum de 320 jours de soleil par an et peut être récolté au plus tôt après 3 à 4 années de croissance.

0/5 (0 Reviews)

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!