Substance naturelle, en l’occurrence végétale, l’Aloe Vera produira de réels effets bénéfiques au bout d’un temps plus long que des produits spécifiques d’origine chimique. Cela tient à ce que l’Aloe Vera opère en harmonie avec les propres systèmes autorégulateurs de l’organisme plutôt qu’en les dominant et en les laissant ensuite dans un état d’épuisement plus ou moins grand.

Afin d’obtenir les meilleurs résultats, voici quelques conseils destinés à aider ceux qui emploient l’Aloe Vera pour la première fois.

Laissez à l’Aloe Vera le temps de faire ses preuves

Laisser au gel d’Aloe Vera suffisamment de temps pour agir ‐ Minimum 3 mois ‐ pour que votre organisme bénéficie d’une approche en douceur.

Dosez bien l’Aloe Vera en fonction de vous

Lorsque vous commencez à prendre de la pulpe d’Aloe Vera, il est nécessaire de bien déterminer les doses qui vous conviennent. Si vous êtes fragile, vous pouvez d’abord prendre une cuillerée à café, à dessert ou à soupe par jour selon la façon dont vous vous sentez, jour après jour. Un peu plus tard, vous estimerez pouvoir passer à 2 cuillerées par jour, soit une avant le petit déjeuner et une autre au coucher. Et si tout va bien, essayez d’augmenter la dose jusqu’à 3 ou 4 cuillerées à soupe par jour, c’est à dire le minimum pour un adulte en bonne santé.

Le dosage dépend du but poursuivi : peut‐être avez‐vous seulement besoin d’être tonifié ‐ 30 ml/jour ‐ ou bien il y a un motif plus immédiat comme un trouble digestif, ou un problème de peau ‐ de 30 à 120 ml/jour. Pour ma part, je prends l’équivalent de deux petits verres à vin par jour et il me semble que cela stimule mon énergie et m’a mis à l’abri des rhumes et de divers autres microbes au cours des dernières années écoulées.
Vous pouvez estimer plus efficace d’en prendre peu, mais souvent dans une même journée ou au contraire sous forme d’une ou deux fortes doses.

Prenez votre gel d’Aloe Vera au bon moment

La plupart des gens prennent l’Aloe Vera l’estomac vide. Mais certains disent que cela les aide à digérer quand ils en prennent juste avant ou juste après un repas copieux. Mais pourquoi pas les deux, en cas d’urgence !

Puisque nous abordons les problèmes de la digestion, le moment est venu de discuter d’un sujet difficile : la détoxification. Cette opération consistant à « faire sortir toutes les substances nuisibles » peut et va s’effectuer grâce à l’Aloe Vera dont une des propriétés est précisément de nettoyer et de purifier. Même si certains ne s’en rendent pas compte, il y a des manifestations telles des éruptions inexplicables, des maux de tête, des visages bouffis, des flatulences, des nausées, et des douleurs vagues.

Si vous souffrez d’affections chroniques comme par exemple la myalgie, le syndrome d’irritation intestinale ou l’arthrite, vous pourriez éprouver une aggravation temporaire des symptômes, qui ne serait que la manifestation perceptible du processus de détoxification. Et voila qui nous amène au point suivant :

Si certains symptômes surviennent sans raison apparente et qu’il vous vient à l’idée que la cause en serait l’Aloe Vera : ne paniquez surtout pas, interrogez votre conseiller ou votre prescripteur et suivez les conseils qu’il vous donnera.

Si vous ne trouvez personne à qui demander conseil, arrêtez de prendre de l’Aloe Vera pendant deux jours, ou jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. Reprenez ensuite graduellement, en commençant par des petites doses.

Mais n’hésitez pas à demander conseil à la personne qui vous l’a vendu. Vous pourriez ainsi découvrir que vos besoins sont moins importants qu’auparavant, ou bien que les prises doivent se faire à un autre rythme ou encore qu’il y aurait lieu d’augmenter la dose. Et donnez à votre organisme le temps de s’y accommoder.

Conservez vos bidons de pulpe d’Aloe Vera au frigo

Rappelez‐vous que les flacons de Pulpe d’Aloe Vera doivent être, une fois ouverts, conservés au réfrigérateur.

Si vous avez à voyager, ne transvasez pas le flacon dans un autre récipient que vous voudriez mettre dans votre bagage à main ; emportez le flacon d’origine, s’il est ouvert, soigneusement enveloppé dans une serviette humide ou entouré de glaces dans une petite glacière, et assurez‐vous que vous disposerez d’un réfrigérateur pour le mettre quand les glaçons auront fondu.

L’Aloe Vera pour les jeunes enfants

Les bébés et les jeunes enfants peuvent commencer à prendre de l’Aloe Vera à raison de 1 ou 2 cuillerées à café par jour. On pourra ensuite augmenter la quantité jusqu’au bon dosage.

Allergie et problèmes de peau

Si vous souffrez d’allergies, ou de problèmes de peau, cela peut être utile de procéder d’abord à un test « patch » avec le produit que vous comptez utiliser.

Utilisation de l’aloès sur une blessure

Rappelez‐vous qu’il est indispensable de s’assurer qu’une blessure, surtout si elle est profonde, a été parfaitement nettoyée avant d’y appliquer la gelée d’Aloe Vera qui risquerait, sinon, de véhiculer des impuretés en raison même de son aptitude à pénétrer les tissus.

L’Aloe Vera et les médicaments

L’Aloe Vera ne présente aucune toxicité et rien ne s’oppose à ce qu’il soit utilisé en parallèle à des traitements de médecine traditionnelle.

Diarrhée

La diarrhée qui peut faire partie du processus de détoxification de l’organisme, ne pose problème que si elle dure plus de 48 heures. Si c’est le cas, buvez beaucoup d’eau filtrée, car il y a un risque de déshydratation, et diminuez la dose d’Aloe Vera.

Constipation

On peut diminuer la constipation en buvant une plus grande quantité d’Aloe Vera jusqu’à ce que l’intestin fonctionne à nouveau confortablement avec un transit normal. Là également, pensez à boire beaucoup d’eau.

Sécurité de bout en bout

Vous devez savoir que Forever fait appel à des chercheurs, des médecins et autres professionnels de santé de grande renommée pour l’élaboration de ses produits. Vous devez aussi vous souvenir que les médecins ne sont pas tous au courant des effets bénéfiques de l’Aloe Vera ; beaucoup d’entre eux n’en ont même jamais entendu parler. Mon propre généraliste, une jeune chinoise, approuva (une exception en quelque sorte) quand je lui ai dit que je prenais de l’Aloe Vera comme détoxinant et tonique.

Femmes enceintes

On conseillait autrefois aux femmes enceintes d’éviter de prendre de l’Aloe Vera par voie orale, car il était accusé de provoquer des spasmes intestinaux. Cela reste vrai, mais seulement pour les produits qui contiennent encore de l’aloïne (substance purgative). Les produits proposés par Forever n’utilisent que le gel contenu à l’intérieur des feuilles convenablement stabilisé et préparé et ne contenant pas d’aloïne. J’ai rencontré ces dernières années beaucoup de femmes enceintes qui prenaient de l’Aloe Vera comme tonifiant, ou comme boisson pour la santé, ou contre la constipation, la fatigue ou autres maux. Non seulement elles y ont trouvé un surcroît d’énergie, mais cela a été très bénéfique pour leurs problèmes de digestion.

L’Aloe Vera ne contient pas seulement une quantité de vitamines, de sels minéraux d’acides aminés, d’enzymes et de polysaccharides, mais également de l’acide folique, particulièrement bénéfique aux femmes enceintes. On sait maintenant avec certitude que l’acide folique peut réduire le risque de spina‐bifida chez les nourrissons.

Diabétiques

On a découvert que le fait de boire de l’Aloe Vera se traduisait chez certaines personnes par une élévation du taux d’insuline produite par l’organisme. Les diabétiques doivent être étroitement surveillés par leur médecin, car pour certains d’entre eux, il y aura lieu de réduire les doses d’insuline initialement prescrites.

Existe‐t‐il des contre‐indications ?

A notre connaissance, il n’y en n’a pas, l’Aloe Vera étant une substance non toxique. Il est toujours sage, bien sûr, si vous êtes sujets à des réactions d’allergie, de procéder d’abord à un test « patch » comme cela été dit précédemment. Si nécessaire, diluez l’Aloe Vera dans de l’eau distillée et filtrée.

0/5 (0 Reviews)

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!