Si quelqu’un m’avait dit que dans les trois ans de ma rencontre avec une mère dont l’eczéma du fils avait complètement disparu avec une crème d’aloe vera et d’abeille propolis, que je ferais des recherches sur ses usages médicinaux à plein temps, j’aurais rigolé. Mais c’est arrivé. Cette réunion devait changer complètement mon point de vue médical et, en fait, changer ma vie.

A propos de l’auteur: Le Dr Peter Atherton est actuellement chercheur à l’Université d’Oxford et étudie les effets médicinaux de l’Aloe Vera.

Les composants de l’Aloe Vera peuvent être divisés en les groupes suivants:

1. Vitamines

Il est riche en toutes les vitamines à l’exclusion de la vitamine D, en particulier les antioxydants Vitamines A (bêta-carotène), C et E et contient même une trace de Vit. B12, une des rares sources végétales de cette vitamine. Ceci est important pour les végétariens et les végétaliens.

2. Enzymes

Plusieurs types différents de ces catalyseurs biochimiques lorsqu’ils sont pris oralement aident à la digestion en décomposant les graisses et les sucres. Un en particulier, le Bradykinase, aide à réduire l’inflammation excessive lorsqu’il est appliqué sur le peau par voie topique et donc réduit la douleur, tandis que d’autres aident à digérer les tissus morts dans les plaies. Des lipases et des protéases qui dégradent les aliments et favorisent la digestion sont également présentes.

3. Minéraux

Le calcium, le potassium de sodium, le manganèse, le magnésium, le cuivre, le zinc, le chrome et le sélénium antioxydant. Bien que ces minéraux et autres éléments ne soient  nécessaires qu’en très faibles quantité, elles sont essentielles au bon fonctionnement de divers systèmes enzymatiques des différentes voies métaboliques.

4. Sucres

Ceux-ci sont dérivés de la couche de mucilage de la plante qui entoure le gel interne. et sont connus comme mucopolysaccharides, qui améliorent le système immunitaire et aident à détoxifier. L’Aloe Vera contient à la fois des mono et des polysaccharides, mais les plus importants sont les sucres à longue chaîne impliquant le glucose et le mannose ou les gluco-mannanes et l’acemannan dont j’ai déjà parlé. Ces sucres sont ingérés entiers à partir de l’intestin, ne sont pas décomposés comme les autres sucres, et apparaissent dans la circulation sanguine exactement sous la même forme. Ce processus est connu sous le nom de pinocytose. Une fois dans la circulation sanguine, ils peuvent exercer leur effet immunorégulateur. Certains de ces polysaccharides ne sont pas absorbés mais adhèrent à certaines cellules qui tapissent l’intestin et forment une barrière empêchant l’absorption de matériel indésirable, contribuant ainsi à prévenir le syndrome de l’intestin perméable. Dans les préparations topiques, ces sucres sont également les principaux hydratants.

5. Anthraquinones

Il y a douze de ces composés phénoliques qui se trouvent exclusivement dans la sève des plantes. En petites quantités, lorsqu’elles n’exercent pas leur effet purgatif, elles favorisent l’absorption par le tractus gastro-intestinal et ont des effets antimicrobiens et analgésiques. Dans certaines boissons commerciales, les anthraquinones sont éliminées à cause de la peur de produire des douleurs abdominales ou de la diarrhée, mais je pense qu’elles sont réellement bénéfiques en petites quantités. Les plus importantes, l’Aloin et l’Emodin, agissent comme analgésiques. Ils fonctionnent également comme anti-bactériens et anti-viraux.

6. Lignine

Ceci est en soi une substance inerte, mais lorsqu’il est inclus dans les préparations topiques, il confère à l’Aloe Vera un effet pénétrant singulier, de sorte que les autres ingrédients sont absorbés dans la peau.

7. Saponines

Ces substances savonneuses forment environ 3% du gel d’Aloe Vera et sont capables de nettoyer, ayant des propriétés antiseptiques. Celles-ci agissent puissamment comme antimicrobiens contre les bactéries, les virus, les champignons et les levures.

8. Acides gras

Cholestérol, Campesterol, b. Sisostérol et Lupéol.
Ces quatre stéroïdes végétaux sont des agents anti-inflammatoires importants.

9. Acide salicylique

Un composé analogue à l’aspirine possédant des propriétés anti-inflammatoires et anti-bactériennes.

10. Acides aminés

Le corps a besoin de 22 acides aminés – le gel en fournit 20. Plus important encore, il fournit 7 des 8 acides aminés essentiels que le corps ne peut pas synthétiser.

Ma rencontre avec l’aloe vera à changé ma vie

Il y a environ trois ans, alors que j’étais médecin généraliste à plein temps, un travail que je faisais chez moi et à l’étranger depuis vingt-huit ans, que je suis tombé sur Aloe Vera.

J’en avais vaguement entendu parler comme d’un ajout à divers produits cosmétiques, mais j’étais complètement ignorant de son origine et indifférent à ses actions. Je n’étais certainement pas au courant de ses propriétés médicinales légendaires et en tant que médecin strictement conventionnel, je n’avais aucun intérêt pour toute forme de médecine complémentaire ou alternative. En fait, j’étais presque dédaigneux des affirmations faites par les pratiquants alternatives et je pensais qu’ils avaient largement réalisé leurs «guérisons» grâce à un effet placebo. J’ai donc laissé à d’autres le soin de pratiquer l’acupuncture et la kinésiologie appliquée.

Si quelqu’un m’avait dit que dans les trois ans après ma rencontre avec une mère dont l’eczéma du fils avait complètement disparu avec une crème d’aloe vera et de propolis d’abeille, que je ferais des recherches sur ses usages médicinaux à plein temps, j’aurais rigolé. Mais c’est arrivé. Cette réunion devait changer complètement mon point de vue médical et, en fait, changer ma vie.

Au début, je ne pouvais pas accepter que de l’Aloe Vera combiné avec de la propolis d’abeille (la substance résineuse collante recueillie à partir de diverses écorces d’arbres et des bourgeons par les abeilles avec lesquelles ils tapissent leurs ruches créant un environnement stérile) pourrait supprimer cet eczéma atopique ou juvénile, où toutes les crèmes hydratantes et les crèmes stéroïdes n’avaient eues aucun effets. C’était encore plus bouleversant parce que mon intérêt spécial pour la médecine était la dermatologie et je pensais en savoir un peu plus à ce sujet. Qu’y avait-il dans ce genre de choses? Pourquoi cela a-t-il fonctionné? J’étais déjà sûr que ce n’était pas un effet placebo donc ma recherche d’une explication scientifique a commencé.

Crème Aloe Propolis

La crème Aloe Propolis est une combinaison unique d’ingrédients efficaces: elle contient du pur gel d’aloe vera, de la propolis d’abeille, des vitamines, de la camomille et des huiles hydratantes. La crème Aloe Propolis nourrit les peaux du visage et du corps et leur apporte beaucoup d’hydratation. Par conséquent, elle est idéale pour les peaux sèches ou irrité et peut également être utilisée sur la dermatite atopique, l’eczema et le psoriasis

Le début de ma recherche sur l’aloe vera

J’ai commencé cette recherche en lisant tout ce que je pouvais sur l’histoire de la plante, car au moins je me rendais compte que c’était une plante succulente (Liliaciae Sub species aloinae), un membre de la famille des lys et des oignons, également apparenté à l’ail et aux asperges. Il y a plus de trois cents variétés, mais dont seulement quelques-unes ont des propriétés médicinales. Il est généralement admis que le plus puissant était Aloe Vera Barbadensis Miller.
Le nom Aloe Vera ou Véritable Aloe provient probablement du mot arabe Alloeh qui signifie «substance amère brillante».

Nous nous référons toujours à « aloès amer » décrivant le médicament laxatif encore répertorié dans la Pharmacopée américaine aujourd’hui. Ce médicament a été fabriqué à partir de la sève de la plante trouvée sous la croûte dure et verte de la feuille. Il contient principalement de l’aloïne, chimiquement une anthraquinone, qui est connue depuis l’antiquité pour posséder une action purgative très puissante si elle est utilisée pure. Gardant à l’esprit que la constipation sévère était un problème très grave à l’époque, il n’est pas surprenant que cet extrait
d’Aloe Vera était très prisé juste pour cette action.

Bref historique de l’aloe

J’ai découvert que l’Aloe Vera a été utilisée par l’humanité pendant plusieurs milliers d’années et au fil des siècles, il y a eu de nombreuses références à l’Aloe Vera dans de nombreuses cultures: Egyptienne, Grecque et Romaines, ainsi que dans la littérature indienne et chinoise. Plusieurs médecins célèbres tels que Pline l’Ancien, Dioscoride et Galen, le père de la médecine moderne, qui a décrit le fonctionnement de la circulation, ont tous utilisé l’Aloe Vera dans le cadre de leur arsenal thérapeutique.

Il y a aussi beaucoup de contes romantiques dans l’histoire de l’aloe vera, suggérant que les reines égyptiennes Nerfertiti et Cléopâtre l’utilisaient dans le cadre de leurs régimes de beauté réguliers. Supposément Alexandre le Grand en 333 av. a été persuadé par son mentor Aristote de capturer l’île de Socotra dans l’océan Indien pour ses fameux approvisionnements en aloès, nécessaires pour soigner ses soldats blessés. L’aloe est également mentionné dans la Bible à plusieurs reprises, par exemple, dans l’évangile de Saint-Jean, mais c’était en fait, Lignin Aloe, pas Aloe Vera. Lignin Aloe est un arbre dont l’écorce parfumée était utilisée pour l’encens, ainsi qu’un ingrédient utilisé pour embaumer les morts.

Le véritable aloès a été doté de telles propriétés merveilleuses que, au fil des années, il a reçu de nombreux noms merveilleux tels que Burn Plant (plante des brulûres), Medicine Plant (Plante Médecin) et Plant of Life (plante de la vie).

La première référence à Aloe Vera en anglais était une traduction par John Goodyew dans A.D. 1655 du traité médical de Dioscorides De materia Medica qu’il a écrit dans AD 70-90.

Les commerçants ont d’abord apporté l’Aloe Vera à Londres en 1693 et ​​en 1843, des quantités considérables ont été importées pour être transformées en médicaments. Tout au long des 18ème et 19ème siècles, il est resté l’un des principaux médicaments prescrits et en vente libre.

Mes premiers tests de l’aloe vera sur moi et ma famille

Tout en découvrant l’histoire fascinante de l’Aloe Vera, j’ai également expérimenté avec des produits l’Aloe sur moi et ma famille, et nous j’obtint des résultats remarquables. L’aloe Vera peut être bu comme une boisson santé nutritionnelle ou tonique ou il peut être appliqué par voie topique sur la peau et le cuir chevelu en tant que crèmes et lotions. Comme la plupart des remèdes naturels, l’aloe fonctionne mieux lorsqu’il est utilisé frais de la plante, mais il s’oxyde rapidement lorsqu’il est coupé et exposé à l’air. Malheureusement, il ne pousse que dans des zones chaudes et fertiles et son principal ennemi est le gel, il faut donc le cultiver à l’intérieur. Si l’on a accès à une plante mature, le meilleur moyen est de couper une feuille, de retirer le gel interne des feuilles et de l’utiliser directement, mais pour la plupart d’entre nous, il est nécessaire d’acheter un produit conservé. Je pense que le produit doit rester aussi proche que possible de la plante naturelle pour équilibrer correctement les ingrédients et être le moins possible endommagé. Je ne privilégie donc pas les produits traités thermiquement, filtrés, concentrés ou en poudre.

Quand je l’utilisais à la maison, j’ai vu l’effet phénoménal qu’il avait comme traitement de premiers soins – ma femme se brûle souvent les mains sur le four parce que le gant n’est jamais là où il devrait être. Au début, elle était très sceptique, mais elle a vraiment été stupéfaite par le soulagement rapide de la douleur, la rapidité de la guérison et la cicatrisation sans trace. Elle n’essaye même jamais de trouver le gant maintenant !! Pas étonnant qu’on l’appelle la plante de la brulûre!

J’avais aussi découvert que la première véritable recherche scientifique sur l’aloe vera a été menée dans les années 1930 et 1940 pour son effet sur les brûlures par rayons X.

J’ai commencé à boire le gel tous les jours et après environ dix jours j’ai remarqué que le catarrhe chronique, un héritage d’avoir fumer pendant 20 ans, avait éclairci et plus important encore, je me sentais généralement beaucoup mieux. Rassuré par l’expérience et ma lecture qui ont confirmé l’aloe vera comme un remède essayé, testé, extrêmement sûr et non toxique, j’étais prêt à l’essayer sur certains patients sélectionnés pour ma pratique.

Pulpe d’aloès Stabilisée

L’un des produits phares de Forever, un grand classique qui mise tout sur la qualité du produit et de la pureté de son aloe vera. Ce bidon de pulpe d’aloès stabilisée est notamment le premier produit de la marque à avoir obtenu le label du IASC (Conseil International scientifique de l’Aloe Vera). La Pulpe d’Aloès Stabilisée est tout simplement le meilleur produit à utiliser quotidiennement pour conserver un bien-être optimal. L’Aloe Vera contribue grandement au bien-être de votre corps et possède de puissants antioxydants qui renforcent les défenses de l’organisme. Elle stimule également le métabolisme de votre corps et aide à lutter contre la fatigue.

Les effets prometteurs de l’aloe vera

Mon enquête à ce moment-là avait montré que l’Aloe Vera semblait fonctionner dans deux zones définies, d’abord sur les tissus épithéliaux endommagés et ensuite sur le système immunitaire. L’épithélium est un terme anatomique qui est défini comme «une couche de cellules qui recouvre la surface du corps ou des lignes d’une cavité qui se connecte avec lui». Ainsi, la peau, le plus grand des organes de notre corps, est le plus gros tissu épithélial. Il se connecte par la bouche avec la muqueuse du tractus gastro-intestinal ainsi que la muqueuse du nez et des sinus, la muqueuse des poumons et le tractus génital. Il n’est donc pas surprenant que l’Aloe Vera accélère la cicatrisation d’une brûlure ou d’une peau eczémateuse endommagée, tout comme elle guérira un ulcère buccal ou même un ulcère de l’estomac ou un problème de la paroi intestinale – tous du tissu épithélial. Ce n’est certainement pas une panacée pour tous les maux, comme le suggèrent malheureusement certaines personnes. Cette action sur les surfaces et les membranes plutôt que sur les organes solides définit ses utilisations, et lorsque cela est approprié, son effet est souvent exceptionnel.

Les conditions qui sont causées par un système immunitaire désordonné comme l’asthme et certaines formes d’arthrite semblent également bénéficier de l’Aloe Vera. De bons résultats sont même rapportés par des patients atteints de cette affection mal connue: M.E. (encéphalomyélite myalgique) ou syndrome de fatigue post-virale. Les preuves de l’amélioration de ce syndrome sont purement anecdotiques mais récemment, un vétérinaire équin, Peter Green, a réalisé un essai et a montré que l’Aloe Vera avait un effet remarquable chez les chevaux souffrant d’une débilité post virale similaire. Il a obtenu une réponse formidable et a été en mesure de démontrer que le nombre de globules blancs, qui est abaissé par la maladie à des niveaux presque mortels, était revenu à la normale après le traitement à l’Aloe Vera.

Malheureusement, il n’y a pas de façon similaire de mesurer l’effet chez les humains car il n’y a pas de changement démontrable dans l’image du sang. Aux Etats-Unis, les Laboratoires Carrington ont isolé l’un des sucres de l’Aloe Vera, un polysaccharide à longue chaîne qui est actuellement testé chez des patients atteints du SIDA. Il a été démontré dans des tests de laboratoire qu’il s’agissait d’un immunomodulateur, c’est-à-dire qu’il peut à la fois améliorer la réponse immunitaire – très bénéfique pour les malades du SIDA dont la réponse est très mauvaise; mais il semblerait aussi être capable de ralentir ou de retarder la réponse là où elle est trop forte. Un exemple courant d’une telle réaction serait le rhume des foins, où il y a une réaction excessive aux pollens de graminées. Le produit « Carrisyn » de Carrington Laboratories est déjà autorisé pour le traitement d’une maladie virale chez les chats, une forme de leucémie féline. Le développement continu de ce médicament à l’usage humain est très excitant.

La réponse du système immunitaire à l’attaque par des bactéries, des virus ou des cellules cancéreuses est extrêmement complexe, mais une partie de celle-ci implique un système de substances messagères telles que les interleukines et le facteur de nécrose tumorale appelé Cytokines. Les cytokines activent les cellules telles que les neutrophiles et les lymphocytes pour attaquer leurs cibles. L’attaque peut prendre la forme d’une production d’anticorps d’engloutissement direct par la phagocytose cellulaire. En orchestrant la réponse, le système de cytokines peut à la fois amplifier et retarder l’activité, d’où le fait que les polysaccharides présent dans l’Aloe Vera qui affectent ce système sont appelés immunomodulateurs.

Afin de comprendre les différentes façons dont l’Aloe Vera peut fonctionner, il est nécessaire de regarder les constituants de la plante. Il y a plus de 75 ingrédients connus et ils sont tous contenus dans environ 2% de la plante, le reste étant de l’eau, de sorte qu’ils ne sont évidemment présents qu’en petites quantités. On pense que leur action disproportionnée résulte de l’effet synergique de ces substances, c’est-à-dire qu’elles peuvent être assimilées à un travail en équipe, de sorte que l’effet total est plus grand que ne le laisseraient prévoir les effets individuels combinés de chaque substance.

Etude clinique de l’aloe vera

Au moment de décider quels patients choisir pour une petite étude pilote sur l’Aloe Vera pour ma propre pratique, mes critères étaient les suivants: a) ils présentaient soit un trouble d’un tissu épithélial, tel qu’un problème de peau, soit b) un problème immunitaire tel que l’arthrite rhumatoïde. J’ai choisi des patients souffrant de maladies chroniques
qui n’avait pas bien répondu à la thérapie conventionnelle. À ma suggestion, la plupart étaient impatients de l’essayer, et dans l’ensemble, j’ai été extrêmement impressionné de constater que j’ai atteint un taux de réussite d’environ 70% dans tous les domaines.

Eczema

Étant donné que je traitais certains de mes cas les plus difficiles, j’ai été énormément encouragé. Avec les conditions de la peau, j’ai obtenu mes meilleurs résultats sur l’eczéma atopique ou juvénile et j’ai confirmé ce que la mère m’avait dit en premier lieu. La crème d’Aloe Propolis a produit à la fois une réponse hydratante, anti-inflammatoire et anti-bactérienne. Cela a entraîné une peau plus douce et moins de démangeaisons ainsi qu’une infection réduite. C’est l’infection qui cause habituellement l’eczéma de ces enfants, donc je pense que l’ajout de la propolis d’abeille, une sorte d’antibiotique naturel, est très utile.

Urticaire et Acnée

Deux patients atteints de démangeaisons chroniques de la peau (urticaire) se sont rétablis et plusieurs patients adultes atteints d’acné rosacée où la peau du visage est constamment rouge avec la formation de pustules, ont également remarqué une amélioration marquée avec une réduction de leur haute couleur en appliquant une préparation de gelée d’Aloe Vera deux fois par jour.

Gelée Aloès

La gelée Aloès de Forever combine tous les pouvoirs de l’aloe vera dans un gel pour la peau. Ses applications sont variées, elle rafraîchit et hydrate la peau en profondeur. Elle peut être utilisée comme crème hydratante ou pour faire un masque facial mais trouve aussi sa place dans la trousse de premiers secours. Très efficace en cas de brûlure, d’hématome, de piqures d’insectes, de coups de soleil, et d’irritations de toutes sortes. Elle peut aisément se substituer à la biafine et à l’arnica.

Ulcère traumatique de la peau

Une femme âgée d’une quarantaine d’années qui a développé un ulcère traumatique sur sa peau était ravie de le voir guérir pratiquement tous les jours pendant quelques semaines, et une fois cicatrisée, il était impossible de voir où elle avait été, car il n’y avait pas de cicatrice, caractéristique régulière du traitement à l’Aloe Vera.

Cosmétiques

De nombreux patients, après traitement à l’aloès pour divers problèmes de peau, ont indiqué que leur qualité de peau s’était améliorée et qu’elles semblaient plus douces et plus lisses. Il n’est donc pas surprenant que l’Aloe Vera ait été ajoutée à de nombreux produits cosmétiques.

Il réalise cela de plusieurs manières différentes. Tout d’abord, les polysaccharides agissent comme hydratants, hydratant la peau. Deuxièmement, l’aloès est absorbé dans la peau et stimule les fibroblastes à se répliquer plus rapidement et ce sont ces cellules qui produisent les fibres de collagène et d’élastine, de sorte que la peau devient plus élastique et moins ridée. L’aloe rend également la surface de la peau plus lisse en raison de son effet de cohésion sur les cellules épidermiques superficielles de desquamation en les collant ensemble. Il possède également la capacité d’interférer avec l’enzyme qui produit des dépôts de mélanine dans la peau, empêchant la formation de «taches de soleil» qui ont tendance à se former avec le vieillissement de la peau. Si l’Aloe Vera est appliqué régulièrement et assez longtemps, les taches établies disparaîtront la plupart du temps. La meilleure démonstration de cet effet que j’ai jamais vue, a été montrée par le Dr Ivan Danhof, un médecin américain qui a travaillé avec des produits topiques d’aloès dans l’industrie cosmétique pendant 30 ans. Lors de l’essai de nouvelles crèmes et lotions, étant droitier, il a toujours appliqué le matériau avec les doigts de sa main droite à l’arrière de sa main gauche afin de tester sa texture, son odeur et sa pénétrabilité. Il déclare maintenant qu’il a une main vielle et une main jeune et la comparaison quand il met ses mains ensemble pour montrer le dos, côte à côte, est tout à fait remarquable. Une main est la main typique d’un homme âgé de soixante-dix ans avec une peau affinée et ridée couverte d’une variété de taches, tandis que l’autre, sa main gauche, est claire et lisse et semble être 30 ans plus jeune.

L’aloe vera, le système digestif et le syndrome du colon irritable

Bien qu’il existe des preuves anecdotiques suggérant que l’Aloe Vera aide les états inflammatoires du tractus gastro-intestinal tels que la gastrite, la diverticulite et la colite, il n’y a aucune preuve solide à l’appui pour l’instant. Un article a examiné l’Aloe Vera dans le traitement des ulcères peptiques avec de bons résultats et un article par le Dr Jeffrey Bland  de l’Institut Linus Pauling de la science et de la médecine en Californie a étudié les résultats de l’Aloe Vera sur le tractus gastro intestinal des personnes normales. Il a constaté que l’Aloe Vera avait plusieurs effets mesurables. Il y avait un mouvement plus rapide des aliments dans l’intestin avec une meilleure digestion et absorption des protéines, une augmentation de l’eau dans les selles et une normalisation des bactéries des selles, où il y avait déjà eu des niveaux élevés de levures chez certains sujets. À la suite de ces résultats, j’ai décidé d’examiner l’effet de l’Aloe sur le syndrome du côlon irritable (SCI). Il s’agit d’une affection extrêmement fréquente affectant probablement plus de cinq millions de personnes au Royaume-Uni. C’est la condition la plus fréquemment rencontrée par les gastro-entérologues dans les cliniques hospitalières; Pourtant, la plupart des gens ne consultent même pas leur médecin.

Le SCI est complexe dans sa composition, et il est reconnu qu’il y a habituellement une composante à la fois physique et psychologique, résultant du stress. C’est ce qu’on appelle un trouble fonctionnel de l’intestin parce que si l’intestin est examiné, il semble être parfaitement normal à tous égards. Il n’y a pas de cause connue et pas de traitement médical conventionnel uniformément efficace. Cependant, il peut être extrêmement débilitant pour les patients qui se plaignent de douleurs abdominales et de ballonnements ou de diarrhée intermittente, parfois en alternance avec la constipation. De temps en temps il y a le passage du mucus.

Ce trouble physique est considéré comme une dysmotilité ou une altération dans le mouvement péristaltique lisse normal de l’intestin et il semblait donc un bon sujet pour l’Aloe Vera. Comme je l’espérais, la consommation régulière de gel d’Aloe Vera a bien fonctionné chez la majorité des patients qui l’ont essayé. Une patiente était tellement contente de son intestin nouvellement contrôlé qu’elle a dit: «Je peux faire du shopping maintenant avec confiance – c’est génial».

La pulpe d’aloe vera maintenant mon traitement de première ligne pour le Syndrome du colon irritable.

Malheureusement, dans tous les cas où l’Aloe Vera supprime les symptômes, ils reviennent au bout de quelques jours si la boisson est arrêtée, de sorte que la prise d’Aloe Vera n’entraîne en aucun cas un traitement permanent.

Arthrite et aloe vera

En regardant les troubles du système immunitaire, j’ai sélectionné certains patients souffrant d’arthrite, certains avec de l’asthme et certains avec M.E. (syndrome post-viral). Seulement environ 40-50% des patients atteints de M.E. ont bénéficié de boire l’Aloe Vera, mais j’ai eu une bien meilleure réponse de la part des personnes souffrant d’arthrite et d’asthme.

Les personnes atteintes d’arthrite, sous l’influence de l’Aloe Vera, ont été en mesure de réduire le nombre de comprimés anti-inflammatoires et antalgiques à un niveau où ils cessaient d’avoir les effets secondaires habituels des douleurs abdominales et de l’indigestion, alors que les asthmatiques baissaient leur utilisation d’inhalateurs, y compris les inhalateurs stéroïdiens. Ces effets étaient probablement dus à l’effet anti-inflammatoire inné de l’Aloe Vera ainsi qu’à son effet sur le système immunitaire.

Forever Freedom

La pulpe d’Aloès Vera qui compose Forever Freedom constitue une solution efficace au maintien d’une bonne santé articulaire. Grâce à ce produit de grande qualité, vous vous sentirez léger et libre de vos mouvements en toute circonstance ! Forever Freedom est un produit aux qualités remarquables qui convient parfaitement aux sportifs pour se remettre de séances d’entrainement un peu trop intenses ainsi qu’aux personnes qui souffrent de problèmes d’articulations. C’est un excellent complément nutritif parfaitement adapté à une utilisation quotidienne !

Pour diverses raisons, il n’est généralement pas possible en pratique générale de faire des essais contrôlés randomisés en utilisant ses propres patients, mais je suis convaincu qu’il y a suffisamment de preuves disponibles pour suggérer que les propriétés de cette plante étonnante devraient être testées correctement. Afin de savoir si il y a juste un mythe ou un vrai médicament ici. Pour ma part, j’espère faire partie de ce domaine de recherche passionnant au cours des prochaines années.

 

0/5 (0 Reviews)

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!